Bienvenue Chez Bebelelo, votre magasin pour bébé en ligne. Nos 3 magasins sont ouvert au public: Longueuil, Trois-Rivières et Laval.
Livraison Gratuite sur toutes les commandes en ligne!

Instagram

Magasin Bebelelo à Laval - Longueuil - Trois-Rivières

De notre blog

COMMENT ENCADRER UN ENFANT INTIMIDATEUR?

COMMENT ENCADRER UN ENFANT INTIMIDATEUR?

Les parents s'inquiètent des conséquences des changements et des innovations actuels sur le comportement des enfants. Ces conséquences peuvent causer les troubles comportementaux chez certains enfants, tels que l’intimidation. Cela peut affecter d’autres personnes et précisément leurs frères et sœurs. Nos enfants peuvent donc être victimes d’intimidation, ce qui est dangereux pour la société. Qu’en est-il des enfants intimidateurs ? Les intimidateurs sont aussi de notre société. Il est donc important de trouver une solution à ce problème. Quelles solutions peut-on envisager pour résoudre ce problème choquant ?

 Si vous permettez tout à l’enfant, il peut devenir un intimidateur. De la manière ou chaque enfant peut-être victime d'intimidation (brimades), l'intimidateur aussi est victime de certains actes posés par la société. 

D’après un psychologue, Ronald Mah, les enfants sont tentés par l’intimidation pour deux raisons distinctes :

Premièrement, l’intimidation est un moyen pour l’enfant d’imposer son pouvoir et d’être populaire.

Deuxièmement, les enfants intimidateurs sont victimes de privation et, pour le satisfaire ils intimident d’autres enfants, en particulier ceux qui leurs sont physiquement inférieur.

Que faire quand nos enfants sont des intimidateurs ?

Voir son enfant devenir un intimidateur est bouleversant pour les parents. Cela est compréhensif. Mais, vous devez vous ressaisir, acceptez la situation et cherchez des solutions. Partager votre problème avec d’autres personnes, par exemple avec les enseignants et les voisins, pour qu’ensemble vous trouviez une solution à ce problème. Cette situation est surmontable par les enfants, mais à condition que les parents s’impliquent à leur côté pour les aider.

Reconnaitre que votre enfant a une attitude d'intimidateur

Il est important d’accepter la situation de votre enfant, et de savoir que ce comportement est dû à d’autres problèmes. Vous devez être très sympathique et ouvert avec lui, pour aider votre enfant à surmonter son problème. Soyez très attentif et surtout ne les blâmer jamais. Faites-lui comprendre que l’erreur est humaine. Vous devez-lui faire comprendre en lui posant des questions, que son comportement peut causer du tort aux autres.

      Mettre l’accent sur les conséquences de ses actes

Il faut mettre l’enfant intimidateur face à ses responsabilités. Lui faire comprendre que l’acte qu’il a posé n’est pas bien, en le privant de certains privilèges comme ses jouets, son téléphone et ses heures de jeu. Ses intimidations sont des moments où vous pouvez l’approcher pour l’encourager dans le bon sens.

       Soyez optimiste dans votre collaboration avec le milieu scolaire

Les éducateurs apprécient toujours la démarche d’un parent pour la cause de son enfant. Ils auront un autre regard que celui de vous voir comme un mauvais parent. Travailler avec l’administration et les enseignants afin de trouver des propositions de solutions pour vous aider.

       Renforcer les capacités émotionnelles et sociales de l’enfant

Aider votre enfant à avoir de grandes qualités émotionnelles et sociales, pour lui permettre de résoudre des conflits et de faire face à des situations difficiles. Il lui faut donc comprendre sa situation, savoir se gérer soi-même, être tenace et avoir le sens de la responsabilité dans les prises de décisions.

  • Bebelelo laval
QU'EST-CE QUE LES ADOLESCENTS ATTENDENT DE LEURS PARENTS?

QU'EST-CE QUE LES ADOLESCENTS ATTENDENT DE LEURS PARENTS?

L'adolescence est le passage de l’enfance à un âge adulte, plus mûr. Cette phase du développement de la personne humaine n’est pas seulement difficile pour les enfants, elle l’est aussi pour les parents. Cette phase du développement de l’enfant doit être bien encadrée car elle s’accompagne généralement de problèmes d’ordre familial et social.

Pendant cette phase, les enfants commencent à agir selon leur propre entendement, choisissant d'être avec leurs pairs plutôt qu'avec leurs parents en particulier. Parce qu'ils supposent que les parents sont incapables de comprendre leur sentiment et leur objectif. C'est aussi le moment où ils nouent des relations significatives avec d'autres personnes que les membres de leurs familles ou leurs proches. Leurs nouvelles aspirations ne sont pas si faciles à être accepter et adopter par les adultes et surtout par les parents.

Tout comme les parents des jeunes un peu plus âgés, les parents des adolescents suivent également l’évolution de cette nouvelle phase de la vie de leurs enfants. Ils pensent que c'est une étape importante pour leurs enfants et ils s'attendent à ce qu'ils soient présents presque à chaque étape du parcours, en dépit du désir pressant des adolescents de ne pas les voir s'impliquer pleinement dans tout ce qu'ils vont entreprendre. C’est ainsi qu’arrivent toutes les problèmes entre les parents et leurs enfants.

Face à ces malentendus, il est important que les parents prennent davantage conscience de cette phase d’adolescence que chacun traverse. La société change toujours. Les parents doivent avoir à l'idée que le changement est très rapide de nos jours. Peu importe les changements qu’ils ont subis, cela arrivera également à leurs enfants qui, vont eux aussi passer par cette étape pour devenir adultes.

À ce stade, chaque parent a pour tâche de donner à son enfant adolescent l'opportunité de devenir indépendant et d'explorer son environnement. En outre, ils devraient leurs donner la possibilité de réfléchir et de décider de ce qui pourrait affecter leur vie. Les conseils et autres gestes d’encouragement seront rejetés par les adolescents, c’est normal et cela fait partie du processus. Avec ceux-ci cependant, les règles et les limites doivent encore être maintenues.

Quelle attitude les parents doivent adopter avec leurs enfants adolescents ?

Voici quelques règles permettant de réduire les problèmes et les tensions pendant la période d’évaluation et d’adaptation des enfants adolescents :

Continuez simplement à écouter vos enfants, même si vous n’êtes pas du même point de vu.

Si vous êtes fâché contre certaines de leurs actions ou de leurs comportements, ce qui est normal, rappelez-vous que vous devez vous concentrer sur leurs actions et non sur leur personne. Vous aurez du ressentiment parce que vous les aimez et vous voulez qu’ils soient bons.

Faites moins de reproches à vos enfants, qu’il s’agisse de leur apparence ou de leur attitude. S'il s'agit d'un problème plus important, vous pouvez exprimer votre désaccord de manière honnête et simple, et leur faire comprendre que vous êtes ouverts et très disponible à leurs égards.

Évitez trop de conseils et de harcèlement. Évitez de vous comparer à eux, ou de les comparer  à d'autres personnes. Ce ne serait pas une bonne méthode.

Il y a des moments où vous serez blâmé par ces enfants et vous devez vous y préparer. Pourtant, ne prenez pas trop ces critiques. Peu importe ce que ça vous fait, n'abandonnez jamais vos enfants.

  • Bebelelo laval
COMMENT PRÉVENIR LA DÉPRESSION CHEZ NOS ENFANTS ET NOS ADOLESCENTS?

COMMENT PRÉVENIR LA DÉPRESSION CHEZ NOS ENFANTS ET NOS ADOLESCENTS?

Les changements brusques pendant la période d’adolescence peuvent être un facteur de stress pour les enfants. Cet état de stress entraîne la dépression et le suicide chez beaucoup d’enfants. Cette situation est tellement alarmante que les parents décident d’assister leurs enfants, qui traversent une phase difficile de leur vie.  

Selon la clinique Mayo, la dépression est un état de santé mentale qui entraîne un problème psychologique, de sentiment et de comportement chez l’adolescent, ce qui affecte leur développement physique, émotionnel et mental.

 De nombreuses recherches scientifiques sont faites actuellement sur l’adolescence, particulièrement sur la dépression chez les adolescents. Les découvertes faites en neurosciences, les recherches psychologiques et les observations comportementales, nous ont permis de comprendre les problèmes chez les adolescents et la manière de les prévenir. 

 Voici quelques conseils des experts scientifiques :

Les adolescents ont toujours besoin d’accompagnement.

Il arrive aux adolescents d’apprendre à être indépendants. Les parents pensent qu'ils n’ont plus besoin de leurs soutiens. C’est faux. L’accompagnement des parents est toujours important, il contribue, à travers leurs expériences, à abaisser les niveaux de cortisol et de protéines C-réactives, qui sont des facteurs favorisant la dépression.

Pour le neuroscientifique Ron Dahl, les bons conseils des parents guident efficacement les adolescents. Les parents doivent s’intéresser à leurs vies émotionnelles. L’affection et le conseil des parents donnent aux enfants le sentiment d’être aimé et compris. Cela éloigne de l’enfant l’idée de se suicider à cause de la dépression. Qui peut souvent être invisible aux regards des parents.

Soyez un bon exemple, en particulier sur les aspects sociaux et émotionnels

Il y a des problèmes sociaux et émotionnels parmi les difficultés que rencontrent les adolescents tels que les problèmes amicaux, des relations amoureuses et d'autres déceptions. Il sera très difficile de les maîtriser dans un contexte d’émotion intense.

L’expérience des parents peuvent être d'un grand apport pour que les enfants surmontent mieux les difficultés qu’ils rencontrent. De plus, le concept de pleine conscience (présence attentive) de l'auteur, Dr Christine Carter, permet aux parents de rester calmes lorsqu'ils échangent avec leurs enfants adolescents. Les enfants éviteront ainsi l'anxiété, la dépression et d'autres problèmes tels que la consommation de drogues.

Amener les enfants à être optimiste et à voir des choses du bon côté

En dehors des parents, les adolescents sont également aimés par d’autres personnes telles que des amis, cela peut leur éviter l’échec qui est l’une des causes de la dépression.

 Selon une étude de 2005, établir des relations avec un groupe social, protège l’adolescent contre les risques de dépression et d’anxiété. Nous ne parlons pas ici de réseaux sociaux. En outre, cela contribue à améliorer les relations entre l’adolescent et ses pairs, ainsi que d’avoir une bonne santé physique.

Les parents ont toujours un rôle à jouer à cet égard. Ils ne doivent pas trop réagir chaque fois que les adolescents fréquentent beaucoup d’amis, au contraire. Les parents doivent savoir que prendre des risques dans les relations fait toujours partie de leur développement. C’est ainsi que fonctionne l’apprentissage.

Encourager les adolescents à se fixer de meilleurs objectifs

Il est important pour les parents de connaître les occupations de leurs enfants et ce qu’ils veulent entreprendre dans la vie. En outre, ils doivent les écouter afin d’identifier les actions qu’ils envisagent dans la vie. La gratitude peut être un excellent moyen pour atteindre ses objectifs. Les activités scolaires et parascolaires doivent avoir un impact sur eux, pas seulement pour réussir, mais un canal d’initiatives collégiales.

Il est impératif de ne pas les juger.

Un enfant, surtout adolescent, se retirera dès qu’il sentira une pointe de jugement. Il recherche souvent un confident, une personne proche sur qui il peut compter et se confier. Les parents sont tout indiqués pour ce rôle. Vous avez le rôle également du bourreau dans sa vie (vous fixez les règles depuis son enfance). L’adolescent doit comprendre qu’il n’a rien à craindre de votre part s’il se confie à vous.

Rappelez vous simplement votre propre adolescence.

  • Bebelelo laval