Bienvenue Chez Bebelelo, votre magasin pour bébé en ligne. Nos 3 magasins sont ouvert au public: Longueuil, Trois-Rivières et Laval.
Livraison Gratuite sur toutes les commandes en ligne!

COMMENT GÉRER LA RIVALITÉ FRATERNELLE

RSS

Malgré le bonheur qu'un enfant peut amener dans une famille, avoir plus d'un enfant dans la famille peut être stressant. Tout comme Cendrillon et son combat avec ses demi-sœurs, tant qu'il y a au moins deux enfants à la maison, il y aura toujours la rivalité. Ils peuvent se faire mal à travers de simples taquineries, et l'un d'eux peut pleurer, cette querelle ne se termine (parce que c'est une première, mais certainement pas la dernière !) que si l'un des parents (ou les deux) commence à élever le ton. Peu importe les raisons pour lesquelles ils se disputent, promouvoir une relation chaleureuse, pacifique et harmonieuse entre les enfants a toujours été le plus grand rêve de tous les parents, même s'ils sont souvent contrariés par les enfants.

POURQUOI NE PAS PERMETTRE CERTAINES CHOSES AUX ENFANTS ?

Avant toute chose, il est important de savoir et de comprendre pourquoi les enfants se font des querelles. Les raisons peuvent paraître insensées aux yeux des adultes, mais pour les enfants, cela compte. Voici quelques-unes de ses raisons :

- Ils sont toujours désireux d'attirer l'attention des parents sur eux.

- Le sentiment d'être supérieur.

- Taquiner parfois leurs frères est un bon moyen pour eux de surmonter leur ennui.

- C'est aussi un moyen de communiquer avec leurs frères et sœurs.

- C'est leur stratégie pour obtenir et établir un contact physique.

- Le désir de devenir le « plus aimé » par leurs parents en donnant une mauvaise image de leur frère ou de leur sœur.

Celles-ci semblent importantes et naturelles pour un enfant qui traverse différentes phases de son développement physique et psychologique. Et se battre avec ses frères et sœurs est l’un des moyens pour atteindre ses objectifs. Comme ce n’est pas une bonne méthode, les parents et d’autres membres adultes de la famille peuvent les aider à atteindre leurs objectifs de la bonne manière.

QU'EST-CE QUI AMÊNE LA RIVALITE ENTRE LES ENFANTS?

Tout comme les parents ne peuvent pas choisir leur enfant, il en est de même pour tous les enfants de ses frères et sœurs. En outre le fait que chaque enfant est différent l’un de l’autre, en tant que parents, connaître certains moyens qui diminuent la rivalité entre frères et sœurs peut en quelque sorte contribuer à atténuer les disputes intenses entre les enfants.

Voici quelques facteurs qui peuvent amener des querelles entre frères et sœurs :

En grandissant, l’enfant découvre sa spécificité en tant qu'individu - ses forces, ses faiblesses, ses capacités et ses compétences. Et pendant ce processus, il a envie de montrer à ses parents en quoi il est différent de ses autres frères et sœurs.

Chaque enfant peut ressentir le manque d'amour, de soin et d'affection de la part de ses parents.

La relation entre un enfant et ses parents peut éventuellement se détériorer par l'arrivée d'un nouveau bébé dans la famille.

Les enfants qui ont faim, sont émotifs ou irrités. Ils sont plus susceptibles de faire plus de querelles.

Leur position au sein de la famille les oblige beaucoup à assumer les responsabilités dues aux enfants plus âgés et à essayer de faire comme les frères et sœurs plus âgés qu'eux.

Avec ceux-ci, le facteur le plus important dépend des parents. La manière dont ils les éduquent, leurs attitudes devant toutes les situations, le temps qu'ils passent avec eux et la manière dont ils les traitent, peuvent avoir un impact important sur la manière dont ils apprécient non seulement leurs parents et leurs frères et sœurs, mais également la manière dont ils s'auto-évaluent.

LES DIFFÉRENTES FORMES DE RIVALITÉS ENTRE LES FRÈRES.

Les querelles entre frères et sœurs ne consistent pas simplement à se taquiner et à se faire du mal. Les enfants peuvent avoir de nombreuses façons de déclencher des bagarres avec leurs frères et sœurs. Voici quelques-unes de leurs actions provocantes :

- appellation de nom,

- accusation

- en poussant

- voler

- mensonge

- contester une conviction

- disputes

- simples regards

- bavardage

- casser quelque chose qui appartient à l'autre,

- frapper

- jeter quelque chose sur l'autre,

- cacher quelque chose qui est important pour l'autre


Certaines d’entre elles sont des stratégies bien connues et, en fonction de la « créativité » de l’enfant, il peut même créer de nouveaux stratagèmes sur la manière de nuire à son frère et sa sœur.

COMMENT GÉRER LA RIVALITÉ ENTRE LES ENFANTS ?

Même si la rivalité entre frères et sœurs semble être un phénomène normal dans toutes les familles, il existe néanmoins des moyens de réduire ces facteurs stressants chez nos enfants.

Ne jamais comparer un enfant à un autre. Chaque personne est différente et possède des qualités propres à elle. Même s'ils sont vos propres enfants et qu'ils possèdent vos gènes, ils sont tout de même différents. Au lieu de les comparer, vous pouvez les encourager en parlant à chacun de ses points forts, et donner des objectifs propres à chacun.

Ne vous énervez pas contre les enfants à cause de leur amertume ou de leur sentiment de colère. Pareille pour les autres émotions, la colère est quelque chose que devez aborder avec les enfants, car il est tout à fait normal qu'ils ressentent cela parfois. Avant d’en discuter, vous devez aussi vous ressaisir, avoir le contrôle de vous-même pour ne pas vous fâcher ni vous énerver. Faites-leur sentir que vous savez et que vous comprenez ce qu'ils ressentent et discutez-en avec eux.

Éloignez-vous des situations qui pourraient frustrer l'autre frère. Cependant, nous devons leur apprendre que les sentiments et les actions sont deux choses différentes. Il est normal qu’on ne soit pas souvent de bonne humeur, mais faire des gestes déplacés n’est pas bon.

Article précédent Article suivant

  • Bebelelo laval
Commentaires 0
Laissez un commentaire
Nom:*
Courriel:*
Message: *

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

* Requis